Chroniques 2 Geek
Chroniques 2 Geek

Critiques de Films d'Emotion

 

 

(Ordre alphabétique)

Nb : Tous les films ont été visionnés en V.O

 

822588-l-affiche-du-film-2-days-in-new-york-637x0-2.jpg

 

 

 

 

 

 2 days in New York : Gérer la belle-famille qui débarque à la maison, c'est pas le pied. Gérer la belle-famille française qui débarque à New York, c'est pire. Gérer sa belle-soeur exhibitionniste, l'ex de sa copine, le père vulgaire et lourd qui débarquent dans ton petit appart de New York, c'est une franche partie de rigolade..pour les autres. Un film sans prétention de J. Delpy, très bien tourné, léger et poétique. Je le recommande à ceux qui abhorrent leur belle-famille et qui veulent passer un bon moment. (y aller accompagné de sa belle-famille n'est pas forcément une mauvaise idée.)

20-ans-decart.jpg

 

 

 

 

 

20 ans d'écart : Virginie Efira est en compétition au travail avec une jeune canadienne. Par un heureux hasard, elle va réussir à se démarquer en devenant une MILF/Cougar cad fréquenter un homme beaucoup plus jeune. Bien évidemment, le jeune homme va apprendre que leur relation est un stratagème et oh surprise, les hommes ont un coeur et souffrent (il parait !). Le film est donc une copie des comédies américaines déjà vues (10 façons de se faire larguer, The proposal,..) et n'aborde même pas la véritable problèmatique de la différence d'âge dans un couple. A voir si vous êtes amoureuse de votre prof ou du copain de votre fils (ça vous donnera espoir)

 

 

 

 

 

Be Bad : Un ado du genre puceau (oui c'est un pléonasme je sais) rencontre une ado catho extravertie (pléonasme quand tu nous tiens) et demande donc au puceau d'être vraiment "bad" pour elle. Sauf que ce dernier n'arrive plus à contrôler son côté mauvais garçon. Malgré une histoire qui s'annonçait mal, c'est un bon teenage movie, drôle et relaxant avec en bonus un générique en pâte à modeler (si la technique avec la pâte à modeler comme dans Wallace et Gromit). A voir si vous êtes ados ou pré ados.

 

 

 

 

Bébé, mode d'emploi (Life as we know it) : Le parrain et la marraine d'une même enfant et qui bien sûr se détestent, doivent reprendre la garde de cette dernière suite au décès de ses parents. Donc 2h de film à les voir se tourner autour et apprendre à changer un bébé...oui à 30 ans si t'as pas bac+5 c'est à priori un vrai challenge...(ironie). Attention spoiler : Une fin qui en surprendra plus d'un : oui ils terminent ensemble (au cas où tu l'aurais pas compris dans la bande annonce...). A voir si vous n'avez pas encore deviné qu'ils se mettent ensemble à la fin du film (oups, pardon !) Aparté : Encore une fois, stop au version française dans les titres et les affiches. Bébé mode d'emploi ? Après "En cloque mode d'emploi ?" Remarque s'ils font un threesome, mode d'emploi...

 

021020

 

 

 

 

 

Big Eyes : L'histoire vraie d'un homme qui devient célèbre en s'appropriant le travail de sa femme. Cependant, ce mensonge va peser lourd sur leur couple et l'épouse va finir par ne plus pouvoir voir son mari en peinture.. (haha elle est bonne celle-là? Non? Ah.) Bref un joli film bien tourné, pas inintéressant, pas passionnant non plus. Ce qui sauve le film, c'est que l'histoire est tirée de faits réels et qu'il est toujours intéressant d'apprendre. (pour ma part, je ne connaissais pas la polémique qu'il y avait eu autour du couple Keane). Concernant Tim Burton, ça fait bien longtemps qu'il ne fait plus de films comme avant (hé parfois c'était mieux avant) donc je le mentionne pour le principe mais ça n'apporte ou ne change rien au film. A voir à vos parents/ grands parents. 

 

 

 

 

Black Swan : Une danseuse étoile convoite le rôle de la "Swan Queen" dans le ballet le "Lac des Cygnes". Ce film traite de la folie qui entoure le désir de perfection d'une artiste. Ainsi la danseuse en question vit le rôle qu'elle doit interpréter dans la réalité. L'idée est excellente, la réalisation ? C'est autre chose, 25% du film on la voit se masturber/se faire masturber, 25% elle pleure, 25% elle a des hallucinations et les derniers 25% elle danse. Au final, et malgré de très bonnes scènes, j'ai trouvé le film un peu long et un peu cliché. C'est dommage car le concept était bon. A voir si vous êtes schizophrène et frustré.

 

Maxresdefault

 

 

 

Broadway Therapy : Une ex call girl raconte comment elle est devenue actrice grâce à une rencontre. J'avais peur d'un truc un peu trop kitsch et mélodramatique alors qu'en fait pas du tout! C'est farfelu et drôle, on se croirait au théâtre (aaaah d'où le Broadway Therapy!). On voit très rapidement que les personnages sont liés les uns aux autres ce qui donne de nombreuses scènes cocasses mais qui restent légères. Egalement un casting impressionnant se révèle au fur et à mesure du film. A voir pour rire ou au moins sourire.

 

 

 

 

Burlesque : Une jeune femme Ali souhaite devenir danseuse dans un bar burlesque, Tess la propriétaire fait tout pour ne pas vendre sa boite qui est en faillite. Ces deux femmes vont ensemble pouvoir sauver le monde club. J'ai pas pu m'empêcher de faire des comparaisons : plus cheap que Moulin Rouge et Chicago, moins cheap que Coyote girl. Oui Christina Aguilera pour ceux qui aiment a une voix magnifique, donc ça peut valoir le coup. Par contre pour Cher, Waouuuhh, elle est figée ou ils ont pris sa statue de cire pour jouer le rôle ? Non vraiment c'est pas top une actrice sans émotion. Enfin bref à voir si vous aimez Christina Aguilera.

camille-redouble-3.jpg

 

 

 

 

 

Camille redouble : Camille a quarante ans, elle est alcoolique et en plein divorce. (Déjà ça commence bien). Puis elle se retrouve projetée l'année de ses 16 ans (en 1985) où elle retrouve ses parents et son futur ex-mari. Elle va donc tenter de corriger son présent en changeant son passé... Un fim léger et poétique qui traite des tragédies que l'on peut vivre et de notre pouvoir de changer les choses ou non. C'est une comédie romantique, touchante, malgré quelques longueurs et qu'on apprécie car on y voit des têtes non connues (si si même Yolande Mo(mie)reau est méconnaissable dedans). Un film définitivement pour les âmes sensibles.

hr-cloud-atlas-13.jpg

 

 

 

Cloud Atlas : Un homme qui tente de protéger sa tribu, une femme qui enquête, un homme qui aime un homme et qui veut être célèbre, une femme qui se libère de l'esclavagisme grâce à un mystérieux héros, un homme qui empoisonne un autre, etc.. Déjà là tu vois t'es saoulé(e) de toutes ces histoires mais moi 2h50 dans le cinéma à les suivre, sachant que l'intérêt de ce film était pour moi de voir un acteur jouer plusieurs personnages. Je me disais (idiote que je suis) quel beau challenge pour les acteurs, ça va bien rendre à l'écran ! Au final, t'abandonnes les histoires et tu joues à qui est qui dès les 1ères minutes du film. AH TOM HANKS je t'ai reconnu malgré le make up digne de Kim Kardashian ! Sans compter que tu cherches le lien entre les personnages à travers le temps sans avoir de réponse à la fin : MAIS POURQUOI ILS ONT TOUS LE MÊME F***** TATOUAGE ? A voir si vous n'êtes pas curieux ou si vous êtes curieux mais vous vivez bien le sentiment de frustration ou vous êtes curieux et vous êtes super bon au Qui est Qui ?

 

 

 

 

 

Daydream Nation : Une jeune femme déménage dans une petite ville où sévit un serial killer et dérange les habitants en raison de son comportement libéré. Bien évidemment elle va se retrouver au centre d'un triangle amoureux où deux hommes névrosés la convoîtent. Ok présenté comme ça, ça a l'air ennuyeux mais en réalité, pas du tout. Plusieurs histoires s'enchainent et se confondent à travers des personnages complexes et émouvants. A voir si vous en avez marre des comédies clichées et prévisibles.

affiche-d-effets-secondaires.jpg

 

 

 

 

 

Effets Secondaires : Une femme retrouve son mari qui sort de prison, peu de temps après, elle entre en dépression et suit alors un traitement qui lui donne des effets secondaires dont l'insomnie. Un après-midi elle poignarde son mari. Son psychologue, responsable du traitement administré, va donc la soutenir pendant le procès et va lui-même se retrouver au coeur de ce procès. Bon j'arrête là avant de spoiler, surtout qu'un des intérêts de ce film, c'est bien sa bande-annonce qui t'envoie sur une fausse piste. Malgré une histoire plutôt ingénieuse, le film marque quelques longueurs (alors qu'il ne dure qu'1h46) ce qui est dommage. Ce qui serait encore plus dommage, c'est de ne pas voir ce film qui pour une fois étonne et apporte de vrais rebondissements.

extremely-loud-incredibly-close-2.jpg

 

 

 

 

 

Extremely loud, incredibly close : Un jeune garçon perd son père lors de l'attentat du World Trade Center. Ce dernier avait pour habitude de jouer à des jeux de pistes conçus par son père. Il découvre alors une clé cachée dans un vase dans la penderie de son père et espère grâce à elle, découvrir un dernier message de son géniteur. C'est bien entendu un film pour ruiner votre mascara, qui exploite de façon malicieuse la catastrophe du World Trade. Etait-ce bien nécessaire ? Non. Mais effectivement ça renforce l'aspect dramatique du deuil, qui est le principal sujet du film et la culpabilité qui peut découler de la perte d'un être cher.A voir si votre mascara est waterproof.

 

 

 

 

Flipped : Le film se déroule dans les années 60, une jeune fille un peu exhubérante tombe follement amoureuse de son nouveau voisin, durant 1h30 on apprend à découvrir ces 2 personnages et leur entourage. Un film poétique qui enchante par sa douceur et sa réalisation. Un très bon moment que je conseille à toutes les âmes romantiques. A voir si vous êtes une fille romantique.


images.jpg

 

 

 

 

Friends with kids : 2 amis célibataires et désireux d'être parents, décident d'avoir un enfant ensemble. Tout parait parfait, ils sont organisés, parviennent à avoir une vie sentimentale malgré leur situation peu courante, jusqu'à ce qu'ils découvrent que leurs sentiments sont plus qu'amicaux. (AH PARDON SPOILER). Un film prévisible et un titre tout aussi lassant, après "Friends with benefits", "Friends with kids", c'est quoi la suite ? "Rupture entre amis" ? "Comment bien quitter un ami ?", puis à la fin, ils réalisent qu'ils s'aiment et ils se marient ? A voir si vous n'avez pas déjà deviné la fin (ils s'aiment et se mettent en couple..OUPS RE SPOILER)

 

 

 

 

Garden State : Un acteur raté se rend dans la ville de son enfance suite au décès de sa mère...une fois sur place se succèdent rencontres, retrouvailles et aveux. J'ai trouvé les acteurs très bons et une façon de raconter l'histoire assez inédite. C'est un film tendre et romantique qui arrive à nous faire sourire. A voir pour réfléchir et être ému.

 

 

 

 

Get him to the Greek (American trip en France) : Un homme ordinaire (même un peu pathétique) fan de rock et employé par la maison de production de Diddy (Ex puff Daddy, ex Pdiddy ex je sais plus)', devient pour l'occasion, l'agent d'une rock star défoncée 24h/24. Si je puis me permettre, est il possible de faire une pétition pour qu'on conserve les titres originaux des films ? (sans les critiques et à cause du titre VF je ne l'aurais jamais vu.) Et cela aurait été bien dommage : un film drôle (oui avec du gros humour américain) mais pas que, c'est psychédélique et surprenant. Un petit bémol sur le Happy End typiquement américain. A regarder en VO comme 99.99% des films et si vous avez un petit grain de folie. 

1008862-fr-happiness-therapy-1357111266724.jpg

 

 

 

 

 

Happiness Therapy: Bradley Cooper a pété les plombs après avoir surpris l'amour de sa vie en train de le tromper. Après 8 mois dans un établissement spécialisé (AKA un asile) il est enfin libéré et retourne chez ses parents avec pour seule idée fixe : reconquérir son ex épouse. Il va alors rencontrer une jeune femme, un peu "folle" qui va l'aider à guérir de ce chagrin d'amour. On constate d'ailleurs que l'entourage de Bradley parait plus fêlé que lui tout au long du film.. Même si pour moi le véritable thème du film n'est pas la folie mais le chagrin d'amour et l'obsession que peut engendrer l'autre quand elle/il vous quitte. Un sujet traité avec légéreté et sensibilité, un film donc plutôt pour les filles ou les hommes sensibles.

Hippocrate le film

 

 

 

 

 

Hippocrate : Un jeune interne arrive dans le service de son père et se retrouve confronter à la vie qu'est celle du personnel hospitalier. Rien à voir avec Urgences ou Grey's Anatomy. C'est la réalité : le manque de budgets, le manque de personnel, le traitement subi par les médecins étrangers qui veulent valider leurs diplômes en France et un besoin immense de décompresser par rapport aux pressions du métier. Avec en bonus, le résultat de ce système de gestion : erreurs médicales et souffrances inutiles des patients. Oui, c'est pas un film qui fait rire mais qui dénonce les conditions de travail des personnes dont le but est de sauver votre vie. Du coup, c'est un triste et pathétique. A voir pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. (malheureusement)

 

21023225 20130729172913429

 

 

 

 

 

Il était temps : Tim apprend par son père que les hommes de sa famille sont capables de voyager dans le temps (macho macho meeeen!) mais qu'ils peuvent uniquement voyager dans LEUR passé. Tim décide alors d'utiliser ce don pour trouver l'amour. Quand on voit la bande-annonce, on se dit que ça va être une vieille comédie romantique pourrie, un peu à l'américaine niveau humour (alors que c'est britannique). C'est vraiment PAS vendeur..Car en réalité c'est un film poétique sur la vie (le mariage, les enfants, la famille.) et à travers son pouvoir, Tim apprend à donner un sens à sa vie et fait des choix qu'il l'oblige à réaliser ce qui est vraiment important. C'est un film vraiment touchant qui souhaite rappeler qu'il est important de profiter de chaque instant (même s'ils sont quotidiens). A voir si vous avez oublié à quel point la vie est un cadeau précieux (et je m'excuse pour ce moment dégoulinant de happiness). 

intouchables-film-2-novembre-3.jpg

 

 

 

 

 

Intouchables : Un paraplégique engage un jeune homme tout juste sorti de prison pour prendre soin de lui. Quand tu lis le pitch, tu te dis que ça va être un truc triste à mourir, qui va chercher à te tirer la larmounette toutes les 10 minutes pendant 2 longues heures de film, et le tout bourré de clichés. En réalité, sur un fond d'amitié improblable, ce film vous offre 2h de sourires et de rires. Un humour décomplexé, une belle leçon de vie et un message optimiste, voilà en quoi cela se résume. Un très bon moment : vous n'avez aucune excuse pour ne pas le voir.

 

 

 

 

Just go with it (titre français : le mytho) : Avec Jennifer Anniston & Adam Samdler (ça pose direct' le niveau intellectuel du film.) Adam Sandler après une rupture difficile ne veut plus de relations longues et s'invente un faux mariage malheureux pour choper de la bimbo, sauf qu'il va tomber sur la bimbo qu'il veut garder. Plutôt que de dire "non mais mon alliance c'était pour me protéger de l'engagement jusqu'à toi" (oui c'est nul mais c'est une bimbo, ça passait laaarge) il s'empêtre dans des mensonges et demande à son assistante de jouer son ex futur femme... Au final l'expérience le rapproche plus de son assistante que de sa bimbo (ah bah ouais c'est c** ça). Bon sans vous annoncer la fin que vous avez déjà deviné, pas de gags/ dialogues/ décors/ jeu d'acteur qui valent le détour. A voir si vous aimez les films avec Jennifer Anniston (abonnée aux navets)

 

Index

 

 

 

 

 

La famille Bélier : Une jeune fille a un père sourd, une mère sourde et un frère sourd. Est-ce pour autant une catastrophe pour elle ? Et bien, ce n'est pas sour.. (haha sûr/sourd t'as compris ?) Enfin. En plus d'être entendante, elle a un vrai talent de chanteuse (Oh the irony). La famille qui a pas de pot, leur gamine a UN talent et ils peuvent même pas l'entendre. De toute manière, eux s'en fichent, ils veulent juste qu'elle serve d'interprète pour eux et aide à vendre les produits de la ferme. Un film qui veut se la jouer mélo mais qui ne m'a pas touché (décidemment question "sens" vous avez pas de bol les mecs). Je trouve la famille relativement égoïste à vouloir se servir d'elle pour tout. Quand c'est nécessaire, je veux bien mais qu'elle fasse la traduction du programme TV.. Z'avez jamais entendu parler des sous-titres ? Non, parce que c'est fait pour... Le point positif ? Oui "le" pas "les", la voix de Louane (made in The Voice) et son interprétation de "Je vole" à la fin du film. Donc en résumé, à ne pas voir, allez simplement sur youtube.com et tapez "Louane je vole."

 7750070424-l-affiche-de-l-age-de-glace-4.jpg

 

 

 

 

L'âge de glace : La dérive des continents : Comme le titre l'annonce, les continents dérivent séparant Manny et ses copains de sa famille. Ils vont alors devoir retrouver leur chemin tout en combattant une équipe de pirate. La nouveauté que les enfants ont beaucoup apprécié c'est la grand mère de Sid. C'est un peu Tatie Danielle, version paresseux (l'animal hein). Sinon l'utilisation de la 3D ici est plutôt obsolète si ce n'est pour pouvoir acheter sa 100ème paire de lunettes 3D chez Gaumont. Un film à voir pour les enfants, les grands enfants prenant le risque de frôler, et même de sombrer dans l'ennui.

Frozen movie poster

 

 

 

 

 

La Reine des Neiges : Elsa est la reine des neiges (cad : elle peut créer un château de glace, donner vie à un bonhomme de neige, etc). A la demande de ses parents, elle cache ce pouvoir à sa soeur Anna pour la protéger. Cependant, son pouvoir est révélé lors d'un bal et elle est obligée de s'enfuir du royaume. Sa soeur décide de la retrouver pour mieux la protéger et s'allie lors de ce périple à Kristoff (un homme des montagnes), un renne et un bonhomme de neige. Et je m'arrête ici avant de spoiler. Cela faisait très TRES longtemps que je n'avais pas aimé un Disney (arrêtez de vous voiler la face avec Raiponce !?). Plusieurs raisons font que ce film fonctionne très bien et a eu autant de succès. Les chansons (en anglaise please) sont très bien conçues que ce soit au niveau de la musicalité ou du message qu'elles portent. Les personnages sont riches et attachants (à la base Elsa devait être une "méchante" mais Disney a changé en cours de route). En plein débat sur le mariage gay et l'adoption, Disney est parvenu à faire passer son message : quand le vendeur dans le chalet présente sa famille (plan de quelques secondes) c'est un second homme avec des enfants qui apparait. Enfin, c'est le 1er Disney où un personnage tient le discours suivant : "Tu ne peux pas épouser un homme que tu viens de rencontrer.". Il était temps..! Je conseille donc vivement ce film aux petits et grands. (les doubles lectures pour les grands sont toujours appréciables) 

 

 

 

 

Last Night : Un couple marié depuis 5 ans se questionne sur le fait de succomber à la tentation à travers 2 autres protagonistes : Eva Mendes & Guillaume Canet. Bon c'est un peu l'île de la tentation version soft et avec un seul couple. Bonjour le stéréotype avec une femme qui prône les sentiments dans le cas d'une liaison et l'homme uniquement le sexe. Bref rien d'étonnant, ni de palpitant, ni rien du tout. A voir si vous n'avez jamais vu l'ïle de la tentation et que vous le regrettez.

 

 

 

 

Le Discours d'un roi : Le futur George VI bégaie depuis qu'il est tout jeune, et malgré de nombreux spécialistes, il ne parvient pas à résoudre ce problème. Poussé par sa femme, il se rend chez un praticien plutôt anticonformiste, cet homme soigne le futur Roi de façon mécanique mais surtout psychologique. Un film magnifique, le jeu des acteurs, l'histoire, la réalisation, tout s'enchaîne superbement. Pas d'excès, ni d'exagération, tout est simple et on rentre dans l'histoire très aisément oubliant que le film dure 2 heures. A voir absolument.

2014 02 27 jm grandbudapest

 

 

 

 

 

Le Grand Budapest Hôtel : Zéro Moustafa un homme richissime qui a commencé comme lobby boy au Grand Budapest Hôtel raconte son histoire à un journaliste et notamment les incroyables aventures qui lui sont arrivées grâce/à cause de Monsieur Gustave (son supérieur). En effet, Monsieur Gustave afin de fidéliser la clientèle a pour habitude de séduire les femmes agées qui séjournent dans son hôtel. Seulement un jour, l'une d'elle lui lègue un tableau d'une valeur immense ce que la famille de la défunte n'accepte pas et elle fait donc accuser Monsieur Gustave de meurtre.Un film kitsch et poétique qui vous donne envie d'y croire. (la société des clefs d'or qui représente le réseau des maitres d'hôtel) même si tout n'est que fantasmagorie (la course poursuite en ski vs traineau). Le réalisateur nous fait facilement rentrer dans son univers en nous offrant un visuel incroyable. Ce film est un rêve éveillé sur grand écran que je conseille à tous les rêveurs de ce monde.


movies-the-butler-poster.jpg

 

 

 

Le Majordome : Un jeune garçon après avoir assisté au meurtre de son père décide de quitter les champs de coton pour une vie meilleure. A travers ses rencontres, il devient majordome et est embauché à la Maison Blanche pour servir les présidents qui se succèdent. Parallèlement, son fils lutte contre la ségrégation de manière forte afin d'obtenir l'égalité des droits.Deux chemins différents mais qui ont pour but commun de changer le monde. Un film très bien réalisé et monté, une prestation de Forest Whitaker parfaite, une histoire touchante et troublante qui nous plonge dans cette lutte de l'intérieur. A voir si vous pensez que le monde tel qu'il est ne peut pas changer ou si votre mascara est waterproof.

le-passe.jpg

 

 

 

 

 

Le Passé : Un homme revient en France pour signer les papiers du divorce (4 ans après leur séparation). Déjà là toi vois le truc arriver.. Mais lui non, pas du tout, il s'étonne qu'elle soit avec quelqu'un ! Ok comment te dire que je pense que c'est pour ça qu'elle a demandé le divorce ? Bref plus de 2h de films à regarder des gens s'engueuler : l'ex mari avec le nouveau mari, la femme avec son mec, son ex, sa fille, son beau-fils.. Bref, déjà que je n'étais pas fan de Bérénice Béjo, là c'est officiel elle a réussi à gagner des points en antipathie. (ça ressemble à antipasti mais ça n'a rien à voir hein). A voir si vous trouvez qu'il y a trop d'actions dans confessions intimes et que c'est trop court.

le-prenom-25-04-2012-1-g.jpg

 

 

 

 

 

Le Prénom : Un diner entre un frère, sa soeur, leurs conjoints et un ami d'enfance. Entre blagues potaches et rancoeurs, la discussion s'anime. Le film traite joyeusement de l'hypocrisie qu'on rencontre en famille et de tout ce qu'on pense sans oser le dire. Ce film oscille entre le sketch et la pièce de théâtre (avec peu d'acteurs et pratiquement un décor unique). L'intérêt du film se retrouve donc dans les dialogues et les répliques cinglantes des personnages. A voir en famille pour tenter ensuite de placer les quelques remarques qu'on a jamais osé faire avant.

115203 le role de ma vie png

 

 

 

 

 

Le rôle de ma vie : Un acteur fauché cherche toujours le rôle de sa vie. Dans l'attente, c'est son père qui paie l'école privée de ses enfants et sa femme subvient aux autres besoins de la famille. Seulement, son père tombe gravement malade et des changements vont devoir s'imposer dans cette famille pour qu'ils traversent cette épreuve. Dans le même esprit que Garden State mais cette fois-ci non pas seulement autour d'une histoire d'amour mais autour de la famille. Un film poétique, touchant et drôle. A voir si vous avez des mouchoirs. 

 

3494.jpg

 

 

 

 

 

Les Gamins : Max (Boublil) rencontre ses beaux-parents : une belle mère qui ne finit jamais ses phrases et veut sauver le monde et un beau père en crise qui veut s'éclater (Sex, drugs & alcohol). Les deux hommes s'allient donc pour faire des folies et vivre leurs rêves au détriment de leurs compagnes qui vont donc aller voir ailleurs. Bon ok côté scénar c'est pas la folie, le film se rattrape néanmoins grâce aux dialogues, aux scènes cocasses et à un guest impressionnant. On assiste donc à une comédie sympathique avec un humour un peu gras qui va bien à nos 2 compères : Max et Alain (Chabat). A voir si vous aimez les comédies américaines.

 

 

 

 

Les petits mouchoirs : Une bande de copains part en vacances malgré qu'un de leur ami vient d'avoir un grave accident (ouais mais il est pas mort alors bon c'est pas si grave, tout le monde se remet du coma..) Bref c'est entre la vidéo de vacances (dont tu te fiches puisque tu ne les connais pas) et la réunion des névrosés de quartier (dont tu te fiches puisque tu ne les connais pas.).
Avec en grand final, une scène tout à fait surprenante qu'on voit arriver à des kilomètres pour vous arracher une larme. (100% de résultat non garanti, ça n'a pas marché avec moi).

Un message au passage : CESSEZ LES FILMS DE + 2H PAR PITIE (surtout quand on s'ennuie autant). A voir si vous connaissez personnellement l'un des acteurs et que vous êtes névrosés.

 

les-profs.jpg

 

 

 

 

 

Les profs : Adaptation de la BD (que je n'ai pas lu) et très bien résumé par la bande-annonce : On envoie les pires profs dans la pire école de France (où les résultats scolaires sont les plus mauvais). Un film drôle et léger que j'imagine fidèle à la BD (rapport à l'outfit des comédiens qui jouent les profs). Pour l'histoire, quelques petits rebondissement qui permettent de donner un ryhtme au film, mais une comédie qui reste grossière ce qui n'est pas toujours un défaut. Parfait pour un public adolescent ou pré-adolescent.

 

 

 

 

L'homme qui voulait vivre sa vie : Un homme apprend qu'il est cocu et de ce fait, se rend compte qu'il n'aime pas sa vie et qu'il veut la changer. Un évènement va lui permettre de couper les ponts définitivement avec son ancienne vie, je m'arrête là avant de spoiler.

Bon le film c'est un concours de "Make this face" de quelqu'un qui fait la gueule, (cf Marina Fois, Romain Duris, Catherine Deneuve..) et une autre grosse partie du film c'est Romain Duris qui pleure (un peu comme Martine à la plage) il pleure dans son lit, sous la douche, dans le jardin... Du coup le peu de scènes restantes, bah tu t'en fiches t'as perdu goût au film, à la vie même, t'es à deux doigts de postuler chez France Télécom. En bref, à voir si vous avez envie de faire une sieste et que vous avez pas de maison.

 

 

 

 

Mange, Prie, Aime : Une femme décide de tout quitter et part visiter l'Italie, l'Inde et Bali. Comme le titre l'indique elle apprend à manger en Italie, apprend à prier en Inde et tombe amoureuse à Bali. En gros tu passes 2h à regarder Julia Roberts manger, puis tu la vois prier et enfin hésiter pendant 48h sur "je l'aime ou pas ?" "Je suis prête ou pas ?" donc autant passer l'après midi chez une copine boulet qui vous fera vivre la même chose pour pas un rond. Si vous n'avez pas de copine boulet, appréciez votre chance et n'allez pas voir ce film. A voir si vous êtes vous même une copine boulet.

i-give-it-a-year.jpg

 

 

 

 

 

Mariage à l'anglaise (en VO : I give it a year) : 7 mois après leur rencontre, Josh et Nat se marient. Ils vont donc apprendre à se connaître pendant cette 1ère année de mariage mais surtout ils vont découvrir des choses sur eux mêmes. Cette comédie drôle et romantique est un enchainement de moments embarrassants qui font sourire ou rire le spectateur. L'histoire est touchante et bien résumée par le personnage principal qui explique qu'entre conduire une Volvo ou une Ferrari, elle a préféré prendre la sécurité avec la Volvo (analogie avec son mariage bien sûr !) Je conseille ce film à tout ceux qui en ont aimé la bande annonce (pour UNE fois que la bande annonce est fidèle au film !)

 

Tumblr o4tq83ypqu1ulesryo1 1280

 

 

 

 

 

Me before you : Will Traynor est le stéréotype du mec d'affaires, riche, fiancé à une jolie blonde, etc.. Jusqu'au jour où il est victime d'un accident et se retrouve paralysé du cou jusqu'aux pieds. (tétraplégique quoi). Ses parents décident d'engager une dame de compagnie pour ne pas le laisser sans surveillance. C'est là que débarque Louisa Clark (AKA Daenarys de GoT) qui avec sa joie de vivre et son enthousiasme va venir chambouler la vie de ce tétra grincheux. Un très beau film même s'il semble un peu cliché dans ses personnages et même un peu déjà vu dans son histoire ("Intouchables"). Cependant les acteurs sont excellents et parce que c'est une comédie britannique on ne tombe jamais dans le pathos complet, pas de grosses déclarations, ni de gros émois mais tout se déroule en finesse. Ca n'empêche pas de prévoir plusieurs paquets de mouchoirs avant d'attaquer ce film. A voir si vous aussi GoT vous manque (car en plus de Daenarys, il y a le père Lannister qui joue dans ce film).

 

 

 

 

 

Melancholia : Kirsten (Dunst) se marie mais bon ça la botte pas plus que ça, malgré tout on assiste à l'intégralité de la cérémonie de mariage qui dure 15 jours (quoi 1 jour ?) pendant que sa soeur Charlotte (Gainsbourg) vit sa vie de famille tout en prenant soin de Kirsten complétement névrosé qui tape sur le système de tout le monde.  Pendant ce temps Melancholia (une planète qui passait par là) a décidé de s'écraser sur la Terre. Bon le temps qu'elle arrive les gens ont le temps de ruminer, "on fait en attendant la mort ?" "Apéro ?" etc...Pas de happy end, pas de happy story, oui c'est bien ça change mais pas d'action non plus, ni d'émotions. Un gros bémol sur l'intro qui dure une vie (10 minutes ?) où on enchaine des plans en slow motion. A voir si vous voulez passer pour un intellectuel qui aime les trucs chiants qu'il ne comprend pas.

 

 

 

 

 

Mes meilleures amies (BridesMaids) : Brigdet Jones euh pardon l'héroïne s'entiche d'un beau mec qui s'en carre la sandale d'elle, elle croise la route d'un gentil garçon qui l'apprécie mais elle gâche tout en se comportant comme une bécasse et fera tout pour le rattraper, au milieu de tout ça une bande de copines et un mariage. Donc oui histoire classique pimentée par quelques bons gags, pas un mauvais film dans l'ensemble à partir du moment où on se laisse prendre au jeu. A voir si vous avez aimé Bridget Jones (tous les Bridget Jones, si vous vous êtes arrêté au #1 c'est pas la peine).

 

 

 

 

Moi, moche et méchant : Le grand méchant Gru ...n'est plus le plus grand méchant du monde ! Il doit donc détrôner son rival , ce qui nécessite la participation de gentilles petites orphélines. Dans la lignée de "Là Haut" (le méchant papy qui croise la route d'un petit garçon) un excellent film, drôle et émouvant. Salle pleine d'adultes (bah quoi on est des grands enfants !!!) et du rire pendant une heure. Je le recommande aux petits et aux grands.

 

 

 

 

Mords moi sans hésitation : En faite, c'est exactement Twilight (oui j'l'ai vu so what ?) une jeune fille qui hésite entre se faire sauter mordre par un vampire ou par un loup garou. Enfin bref, ils auraient pu l'appeler "Tues moi sans hésitation" tellement le film est plat et manque d'humour. Je m'attendais à une sorte de "Scary Movie" j'ai eu le droit à un remake de Twilight par AB production. Non vraiment vous n'avez aucune excuse pour le voir. (non aucune). 

 

2636970

 

 

 

 

 

 

Mother : Jlaw vit avec Javier Bardem qui est un artiste (écrivain). Elle prend soin de lui et surtout de leur maison qu'elle redécore et avec qui elle est en connexion. Seulement des fans de Javier Bardem viennent dans cette maison à l'improviste et en invitent d'autres sans demander la permission et d'autres encore viennent envahir leur "chez eux". Jlaw est extrêmement pertubée par ce va et viens même si au début elle s'occupe de tous ces invités avec bienveillance.  ATTENTION SPOILER l'histoire s'active encore plus quand Jlaw tombe enceinte et que la foule présente chez eux devient innombrable. SPOILER 2 POUR APRES LA SEANCE bien que le titre mother peut faire penser à la maternité de Jlaw dans le film et l'évolution de son bébé, il s'agit bien d'un film sur mère nature AKA la terre que nous envahissons et détruisons sans respect. FIN SPOILER.  Un film un peu complexe et tordu mais qui est très poétique quand on arrive à capter toutes les subtilités et comprendre le message caché. A voir si vous n'aimez pas les films simples & prévisibles

 

 

 

 

 

 

Never let me go : Des enfants (sortes de clones) sont crées pour être de futurs donneurs d'organes. Ils ont malgré tout "une âme". On suit ici l'histoire de 3 écoliers qui grandissent ensemble avec les sentiments qu'ils découvrent et traversent. Perso je m'attendais à la révolte des clones pour pouvoir vivre comme les autres. Au final non on suit leurs vies avec des plans longs, très longs, éternels je dirais. Ce qui gâche l'histoire et la morale qui sont plutôt mignonnes. Mais la réal' non c'est pas possible, il se passe plus de choses dans Derrick que dans 1h45 de ce film. A voir si vous êtes long à comprendre les choses, très loooong. 

 

Metissage film propagande

 

 

 

 

 

Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu ? : Un couple de catho coincés (Chantal Lauby & Christian Clavier) marie tour à tour ses 3 filles et doit se familiariser avec les différentes cultures de leurs gendres (chinoise, maghrébine & israëliènne). Néanmoins, il leur reste une 4ème fille et ils espèrent (pas si) secrétement qu'elle épouse "un bon catholique". Et cette dernière se fiance effectivement à un catholique...d'origine africaine ! Ce qui ne plait pas ni au père de la mariée, ni au père du marié. Je m'arrête là avant de spoiler même si on connait tous la fin (happyyyy endiiiing). C'est un film drôle qui utilise un peu près tous les clichés connus et les insère parfaitement dans les dialogues. La réalisation et le jeu des acteurs fait de cette comédie, une petite merveille qui vous permettra de vous détendre pendant 1h30. Je conseille à tous de le voir et surtout à ceux qui sont en couple mixte (ce sera forcément un peu du vécu!)


 

 

 

 

Une Education : Une jeune fille sérieuse croise un homme plus âgé et là, la question arrive : apprendre en vivant notre vie ou apprendre dans les livres ? Mais ce n'est pas l'unique interrogation du film. C'est réaliste et émouvant. Une héroïne attachante. A voir pour passer un bon moment et réfléchir sur ce qu'on a, ce qu'on veut et tout ce que cela engendre.

 
 

 

 

 

Remember me : Un meurtre, un suicide et des familles qui doivent se reconstruire. Au milieu la naissance d'une histoire d'amour. Non ce n'est pas une histoire à l'eau de rose, pour preuve la scène d'introduction assez violente. Ce film traite du deuil et de la reconstruction des familles. Malgré un sujet intéressant, le film traine en longueur pour au final nous jeter en plein visage une conclusion réaliste et nous rappeler la dure réalité. Un bon moment, même si regarder la première et dernière demi heure du film aurait suffit. A voir le début et la fin du film.

 

 

 

Raiponce : C'est une adaptation du conte populaire allemand "Rapunzel", une jeune fille aux cheveux magiques est enfermée dans une tour où un voleur l'en délivre par erreur (Merci Disney de nous apprendre que les princes n'existent plus !). 
On retrouve ici, la féerie des vieux Disney et son paradoxe avec des scènes relativement dures (pour des enfants) avec l'effrayante sorcière. Ce qui est intéressant c'est surtout l'adaptation du conte par Disney. Comme dit juste au dessus, plus de prince mais un voleur, plus simplement de long cheveux mais des cheveux magiques, je m'arrête là avant de spoiler. Au final et malgré mon attachement à l'ancien conte j'ai apprécié cette version. Un délicieux moment pour les enfants et/ou grands enfants. 

concours-rebelle.jpg

 

 

 

Rebelle : Une jeune princesse, (oserais-je dire rebelle ?) refuse de se plier à la volonté de sa mère et d'épouser le prince d'un autre clan afin de garantir la paix. La princesse, suite à une malheureuse rencontre avec une sorcière dans un bois (si elle avait regardé Blanche Neige, elle aurait su la bougresse), jette un sort à sa mère (et à ses frères) et les transforme..en ours ! Un film qui traite donc de l'adolescence de la jeune fille et de ses rapports avec sa mère. On remarquera surtout la qualité des images (en 3D) qui nous entraine dans cet univers gaélique. Le film idéal pour toutes les petites filles (même celles qui se cachent dans les grandes).

 

 

 

 

 

 

Rio : Blue, dernier perroquet mâle de son espèce doit se rendre au Brésil pour rencontrer la dernière femelle de son espèce, mais bien sûr 2 oiseaux rares attirent les traficants..., avec en bonus : Blue est un oiseau qui ne sait pas voler. Ok côté histoire ça vole pas haut (attention jeu de mots). Bref par contre côté son & graphisme c'est un véritable enchantement, surtout qu'en VO vous retrouvez Anne Hattaway, Jamie Fox, Will.I.Am, ...Le film convient parfaitement aux enfants (et grands enfants, non je ne vous oublis pas). A voir donc pour la qualité des graphismes qui vous font voyager (surtout avec la 3D) et pour taper du pied au rythme de la musique !

209765

 

 

 

 

 

Samba : Samba travaille en France depuis de nombreuses années mais n'a pas de papiers légaux. Il se tourne donc vers Charlotte Gainsbourg pour être en règle. Charlotte Gainsbourg plutôt névrosée de son côté (un rôle qui lui va bien) tombe sous son charme et fait son possible pour l'aider. Au final, Samba va tout aussi bien l'aider à vaincre ses démons. Un film sympathique qui décrit plutôt bien les difficultés des personnes sans papiers. Malheureusement l'alchimie entre Omar Sy et Charlotte Gainsbourg ne crève pas l'écran et le scénario est assez prévisible. Malgré tout un bon moment à passer. A voir pour la prestation d'Omar Sy. (malheureusement cantonné à ce type de rôle en France)

 

samsara-2013.jpg

 

 

 

 

 

Samsara : Projet artistique, le réalisateur a voyagé dans 25 pays en 5 ans pour te rapporter de belles images de danses, rites, paysages, etc qu'il a monté de façon à faire passer un message simple : nous détruisons notre monde. Bon ok merci Ron, le monde va mal, on connait la chanson. Le fait est que ce "documentaire" aurait été complet s'il avait été commenté (tout ce que vous aurez est un fond musical durant la séance) ou s'il avait apporté une plus-value, non parce que l'enchainement : oh un abattoir, oh une grosse qui mange un hamburger, manque un tout petit peu de subtilité alors qu'il aurait pu être judicieux d'indiquer par contre, les pays visités ou d'expliquer les rites.. Au final, t'as l'impression d'avoir aidé un mec qui a bâclé son travail à rembourser ses vacances... A voir si vous aimez ressasser les connaissances que vous avez déjà et ne rien apprendre de plus.

 

Shape of water movie poster e1522492559518

 

 

 

 

 

 

Shape of water : Une jeune femme muette travaille comme femme de ménage dans une entreprise bien bien chelou. Elle y fait la découverte d'un homme poisson qui y est torturé (oui à priori ça arrive, moi au boulot une fois j'ai entendu un collège péter dans la salle de réu, pas de quoi en faire un film mais j'étais choquée...bref!) Elle est charmée par cet être différent et ému par sa souffrance. Elle l'amadoue jusqu'au moment où elle apprend qu'il est condamné à être tué (il aurait mangé les doigts d'un gars, bon encore une fois c'est des choses qui arrivent) où elle décide de le sauver! Pas besoin d'en dire plus c'est déjà bien la moitié du film rien que ça. Alors je sais beaucoup genre BEAUCOUP de gens ont trouvé ce film poétique, romantique, magique et autre mot en ique mais alors moi le coup de foudre avec l'homme poisson (ouais je sais c'est pas ça le message) ça m'a pas touché DU TOUT. On est censé (j'imagine) être touché par la fragilité de ce deux êtres mis sur le carreau à cause de leurs différences qui au final s'épanouissent au contact l'un de l'autre mais moi j'ai vu qu'une histoire d'amour entre une femme et un poisson avec une note d'info sur comment qu'ils peuvent faire l'amour. Pas de quoi écailler un poisson. A voir si votre libido a augmenté suite au visionnage de Nemo.

 

 

 

Sexe entre amis : Deux inconnus, déçus par l'amour, se lient d'amitié et décident de devenir "sex friends". Même si on connait la fin dès la bande annonce, un film qui traite assez bien l'évolution des relations amoureuses et parvient à rendre réaliste les sentiments des 2 protagonistes. Un film touchant et drôle (bon à coup de gags américains ok mais qui ne plombent pas l'histoire). A voir si vous êtes romantique mais pas trop naïve (car non dans la vie le sex friend ne tourne pas toujours en grand amour )

 

 

 

Something borrowed (trad : Quelque chose d'emprunté) : Deux meilleures amies depuis l'enfance organise le mariage de l'une d'elle (Kate Hudson). Sauf qu'après une soirée arrosée la meilleure amie couche avec le futur mari...et pour compliquer le tout, leur histoire d'une nuit ne serait pas que sexuel mais peut être bien sentimentale... Malgré quelques scènes typiquement américaine bien lourdes, les personnages sont attachants et on se prend au jeu de devoir décider entre l'amour et l'amitié. Un film original dans le sens où il suit l'évolution de l'histoire entre la meilleure amie et le futur mari et pas la classique victimisation de la future mariée trompée et trahie. A voir si votre meilleur(e) ami(e) n'est pas trop proche de votre conjoint.

1008544-fr-starbuck-1336977698508.jpg

 

 

 

 

 

Starbuck : Un homme qui a vendu son sperme pendant presque une année, apprend qu'il est le père de 533 enfants qui souhaitent connaître son identité. "Starbuck" (son pseudo lors du don de sperme) est un homme irresponsable qui se laisse porter par la vie. On lui délivre une enveloppe contenant une lettre et une photo de chacun des enfants, ne voulant pas perdre son anonymat, il décide néanmoins d'apprendre à connaître chacun de ses enfants. Enfin une comédie fraîche et émouvante, pas un stéréotype américain ou un mélodrame français qui n'en finit pas. On se laisse envoûter par cette comédie et on apprend à apprécier petit à petit cet adulescent qui cherche à trouver sa place. A voir si vous en avez assez de deviner la fin de chacune des comédies que vous regardez.

sublimes-creatures-700x350.jpg

 

 

 

Sublimes Créatures (Un grand merci à M6 pour cette avant première) : Un ado qui vit dans un village paumé des US, tombe sous le charme d'une nouvelle arrivante pleine de mystère. Il s'avère que cette dernière est une sorcière et qu'en raison d'un sortilège, elle ne doit pas tomber amoureuse d'un mortel..bon sauf que depuis 10 générations toute sa famille s'éprend d'un mortel et puis en plus tu les as déjà vu s'embrasser dans la bande annonce (alors question suspense, c'est raté !). Du coup, elle le quitte et ils ne se revoient plus jamais (Soyez pas si naïf..c'est un film américain). Côté histoire, rien de neuf donc, côté réal c'est un mix entre Disney Channel et Dark Shadows (mais plus Disney Channel quand même), ça aurait presque pu être un bon teenage movie. Le hic c'est le montage, peut être que dans le DVD on pourra visionner les 4500 scènes coupées et on comprendra mieux pourquoi mais oui POURQUOI ?! A voir donc si vous vous destinez au métier de Monteur/Monteuse ou si vous vous appelez Michel & Michel pour l'émission Faux Raccords..

 

 

 

 

Tamara Drewe : C'est un peu celle du vilain petit canard qui se transforme en beau cygne : une jeune femme défigurée par la taille de son nez, se fait opérer et revient dans son village natal. Une pure comédie anglaise, avec certes des stéréotypes mais confrontés à des situations réalistes et pathétiques. Bien meilleur que n'importe quel navet américain sur le sujet, c'est une comédie légère et émouvante. A noter si vous n'aimez pas l'humour anglais, ce film n'est pas pour vous.

 

 

 

 

 

The Holiday : Deux femmes déçues par l'amour décident d'échanger leur maison, l'une ayant un cottage en Angleterre et l'autre une villa à Los Angeles. C'est en fuyant l'amour qu'elles vont le trouver. Bon une comédie romantique américaine typique pleine de clichés, de gens gentils, et de happy end. Un film reposant et pas si désagréable à regarder. A voir si vous êtes une fille très romantique.

 

 

 

The notebook (N'oublie jamais) : Un homme fait la lecture à une vieille dame en maison de repos qui souffre d'alzheimer. Le livre parle d'une histoire d'amour passionnée. Bizarrement ce film me fait penser à Big Fish pour le côté récit et romanesque de l'histoire d'amour. Le plus ? Le retour à la réalité récurrent et si le film est plat une bonne partie du temps, le final est très touchant. A voir si votre mascara est waterproof.

 rome-with-love-14055729ae.jpg

 

 

To Rome with Love : Un homme ordinaire qui devient célèbre sans raison, une union americano-italienne, un flashback sur le choix de Sophie Alec Badwin entre l'amour raisonnable et l'amour passion, voilà les histoires qui s'enchaînent dans cette comédie romantique de Woody Allen. Pas d'ombre au tableau, ni de cynisme, la comédie reste légère et s'évapore une fois qu'on sort de la salle. Néanmoins, un agréable moment et quelques sourires résultent de ces quelques histoires qui défilent dans un ordre aléatoire parfait. A voir pour admirer la sublime Pénéloppe Cruz qui joue une prostituée et pour se projetter dans les rues de Rome avec "Volare" en fond musical.

 

Original 688024

 

 

 

 

 

Triple Alliance : Une célibataire rencontre l'homme parfait..jusqu'au jour où elle découvre que ce dernier est marié ! L'épouse apprend par la même occasion que son mari la trompe et harcèle l'amante pour comprendre la situation. Les deux femmes trompées se rapprochent et réalisent alors qu'elles ne sont pas les seules à avoir été bernées. Soyons honnêtes, les tromperies ça peut être intéressant quand les personnes sont connues comme François H., Silvio B., Bill C., etc. (oui je préfèrent qu'ils restent anonymes. Quoi? Vous avez deviné de qui je parle? Mais c'est qu'ils sont malins comme des petites singes, les bougres!). Bref quand ça arrive dans un film, ce que tu veux c'est une vengeance machiavélique, comme la nana qui avait découpé le pénis de son mari et l'avait jeté par la fenêtre. Ca c'est classe. Bon là c'est pas le cas, on a le droit aux blagues de collégiennes (diurétique et compagnie) et du coup on s'ennuie un peu. Beaucoup. La seule et unique raison valable de voir ce film est que le bad guy est joué par Jaime Lannister (entre sa soeur et ça, il a vraiment un problème le petit).

 

 

 

 

 

Un jour : La vie de deux amis (qui sont au fond plus que des amis) à travers les années. Bon c'est un peu "je t'aime, moi non plus" pendant 1h30 et puis le final est plutôt agréable (attention spoiler) elle est renversée par un camion (et meurt). Heureusement qu'ils ont pensé à cette fin sinon le film aurait vraiment été plat (d'ailleurs cela ne sauve pas tout). Point négatif : L'accent britannique d'Anne Hattaway (WTF). A voir si vous avez du temps et si vous êtes amoureuse de votre meilleur ami depuis 20 ans et que vous regardez pas en traversant la route.

 

 

 

 

 

Vous allez rencontrer un sombre et bel inconnu : Héléna gentille vieille dame se fait quitter par son mari, elle est déprimée rien ne va plus. Autour d'elle on observe tous ces personnages qui gravitent : sa fille, son gendre, son ex, etc... Un film romantique à la manière de Woody Allen, et réel de par ses aspects tragiques. Pour les fans de Woody Allen, c'est un régal pour ceux qui lui sont hostiles, ne perdez pas votre temps, son style reste le même aucun changement à l'horizon.

marion-warmbodies.jpg

 

 

 

 

 

Warm bodies : L'histoire, on la connait tous, enfin le principe : virus --> zombies --> survivants : FIGHT ! Jusqu'au jour où l'un d'entre eux tombe sous le charme de son déjeuner, l'épargne et la protège des autres. Il parvient même à communiquer avec elle, par des signes et des sons. Après quelques jours passés ensemble, chacun retrouve son monde mais.. quelque chose est en train de changer chez les zombies.. Je vais m'arrêter là avant de spoiler. Bon je savais que c'était une comédie, un peu romantique tout ça, mais je m'attendais quand même à un peu plus d'hémoglobine, de chairs putrides qui volent en éclat, etc. Ce n'est pas le cas, toi le fan de Zombieland, Shaun of Dead ou Walking Dead : PASSE TON CHEMIN où tu seras déçu comme je l'ai été. Toi la/le fan de Twilight, tu peux y aller, fais toi plaisir !

 

 

 

 

 

You again : Une jeune femme se rend au mariage de son frère et découvre que la future compagne de celui-ci n'est autre que celle qui la persécutait au lycée. Alors que la mère du jeune homme réalise que la mère de sa future compagne était également son amie de lycée avec qui elle s'est brouillée. Oui bon c'est un peu le bazar et c'est cliché, on voit la fin arrivée dès les 10 premières minutes. Néanmoins on se doit de féliciter un tel casting et un jeu d'acteur qui relèvent ce scénario pas très original avec Sigourney Weaver, Jamie Lee Curtis et Odette Yustman. A voir si vous êtes nostalgique de ces actrices.

young-adult.jpg

 

 

 

 

 

Young Adult : Une femme névrosée de 37 ans, alcoolique et trichotillomane, décide de retourner dans la ville de son enfance afin de reconquérir son ex (du lycée) qui vient d'avoir un enfant. On suit avec une curiosité malsaine, la vie pathétique de cette adulescente, avec en alternance regards attérés et sourires aux lèvres. Si vous ne disposez que de peu de pathos, ce film vous remontera le moral ("le malheur des uns, fait le bonheur des autres"), pour ceux qui ont pris l'option St Bernard, le film est plutôt à éviter...

Film de réflexion

 

 

 

 

8th Wonderland : Marre des gouvernements de tous pays et de la place prépondérante de l'économie ? Un site est crée : c'est le 8ème monde, dans ce monde on est libre et on est à fond démocratie. Puis on décide de montrer au monde réel que le 8ème monde a du pouvoir et qu'il a quelquechose à dire. Excellent film, à regarder absolument en V.O. Même si on peut trouver ça un peu "bisounours" de par l'idéalisme du message, cela reste un bon reflet des réalités de notre monde, surtout dans le comparatif avec le groupe d'insecte. (peut être une allusion aux Fourmis de Werber.) Un film avec un vrai message, cela change et cela fait du bien. A voir.